Tout ce qu'il faut savoir sur la semaine internationale de la courtoisie au volant.

 

De nombreuses journées mondiales dédiées existent, par rapport à des causes ou des évènements de sensibilisation, comme les journées sans téléphone mobile, Journée internationale des startups, journée sans Facebook ... Lorsque les causes sont importantes, elles peuvent se transformer en semaine, comme par exemple celles de la vaccination, de la discrimination raciale ...

 

 

C’est dans cet idée que se déroule du 15 au 22 mars 2021, la 22ème semaine de la courtoisie au volant. Cette semaine, dédiée à la sécurité routière, a pour objectif de sensibiliser les automobilistes sur les comportements déplacés qu’ils peuvent avoir lorsqu’ils sont au volant. Cette semaine, qui été avant 2008 une journée, a été mise en place par l'Association française de prévention des comportements sur la route (AFCP), pour sensibiliser les conducteurs et les autres usagers aux bons gestes afin de favoriser la courtoisie et la bienveillance sur les routes.

 

 

Qu’est-ce que la courtoisie au volant ?

 

La courtoisie au volant a été mise en place par les pouvoirs publics pour sensibiliser les conducteurs automobiles aux incivilités au volant. L’incivilité au volant permet, à moindre mesure, de réduire directement les risques d’accidents de la route. Gestes déplacés, injures, coups de klaxons, voici quelques signes d’énervement des automobilistes au volant. C’est pour cette raison que depuis 2001, la semaine de la courtoisie au volant est instaurée avec l’Association française de Prévention des Comportements au volant (AFPC).

 

Une réponse à l’incivisme au volant

 

La semaine de la courtoisie au volant a été instauré pour répondre à l’incivilité au volant. Elle n’est pas uniquement dédiée à la courtoisie contre les autres automobilistes, mais également pour tous les usagers de la route comme les motocyclistes ou piétons par exemple. Cette semaine espère faire changer les comportements des automobilistes, pour partager la route sereinement.

 

Ces incivilités qui peuvent entrainer une perte de points

 

Certaines incivilités comme le klaxon ou des injures sont sans conséquences sur le capital point. Il existe néanmoins certaines incivilités qui sont considérés comme des infractions au Code de la route et qui engendrent une perte de points.

 

L’oubli du clignotant est parmi les infractions les plus courantes. Peu d’automobilistes le savent, mais cette infraction entraine le retrait de points (-3 sur le capital point)

 

Les infractions comme griller un feu ou un stop entraine un retrait de points, et mettent en danger les autres utilisateurs de la route comme les piétons ou les cyclistes par exemple.

 

Comment connaitre mon capital point ?

 

Sur France Connect, vous pouvez regarder votre capital point. En cas de capital point faible, n’hésitez pas à effectuer un stage de récupération de points et récupérer 4 points à la fin de la seconde journée du stage.

 

Quelques indications pour rester courtois au volant 

 

Le ministère de l’Intérieur et la Sécurité routière explique qu’il existe plusieurs actions permettant de rester courtois au volant comme :

 

  • Garder son calme en toutes circonstances, même dans les embouteillages ;
  • Respecter le Code de la route, notamment les emplacements réservés ;
  • Céder le passage lors d’un ralentissement, et même si vous êtes prioritaire ;
  • Remercier les autres usagers (avec un signe de la main par exemple) que vous soyez à pied ou au volant.