Sécurité routière : désormais les feux récompenses sont autorisés

 

Le système est simple : le feu passe au vert lorsqu’un véhicule en approche respecte la limitation de vitesse. Ces feux de « récompenses » sont désormais légaux en France mais uniquement en agglomération.

 

Comment ça marche ?

 

Le feu détecte les véhicules en approche ainsi que la vitesse à laquelle ils roulent et passe au vert lorsque ceux-ci respectent la limitation de vitesse, a expliqué la Sécurité routière. Ces feux récompenses ont pour but de fluidifier le trafic et d’inciter au respect des limitations de vitesse.

 

Ces feux ne seront disposés qu’en agglomération et ne pourront pas être installés n’importe où. Il ne pourra pas y avoir de feux « récompenses » au niveau des passages piétons, des intersections et à proximité du panneau d’entrée d’agglomération.

 

Des règles à respecter

 

Selon les estimations du Syndicat des équipements de la route transmises par la Sécurité routière, environ 1000 feux récompenses étaient déjà utilisés par certaines communes de France.

 

Selon l’arrêté publié vendredi au Journal officiel, ces feux ne sont valables qu’en agglomération et ne peuvent être installés au niveau des passages piétons, des intersections et à proximité du panneau d’entrée d’agglomération.

 

Environ 1 000 feux « récompense » étaient déjà utilisés par certaines communes en France, d’après les estimations du Syndicat des équipements de la route transmises par la Sécurité routière.

L’arrêté a été émis à la suite de plusieurs expérimentations réalisées dans quelques villes et la mise en place d’un groupe de travail durant l’année 2020.

 

Pas de feu « sanction »

 

Les feux dits « sanction », qui à l’inverse passent au rouge lorsque l’usager dépasse les limitations de vitesse sont interdits et considérés comme dangereux pour les utilisateurs de la route.

 

 

Le non-respect de l’arrêt au feu rouge

 

Ne pas s’arrêter à un feu rouge est une infraction du Code de la route. Cette sanction entraine une contravention de classe 4 avec une amende forfaitaire de 135€ qui peut être minorée à 90€ en cas de paiement rapide ou majorée à 375€ en cas de paiement retardé. Le non-respect de l’arrêt au feu rouge entraine le retrait de 4 points et parfois, selon la situation, une suspension du permis.

 

Le non-respect de l’arrêt à un feu rouge peut être constaté soit par un radar de feu rouge automatique, soit avec interception par les forces de l’ordre.

 

Votre solde de point est faible et vous grillez un feu rouge ? Inscrivez-vous rapidement à l’un de nos stages permis à points pour récupérer 4 points en 2 jours de formation.