C’est le cas d’un octogénaire originaire de Bischoffsheim qui s’est fait flasher à 191 km/h au lieu de 110 km/h. Il est vrai que depuis le deuxième confinement, les infractions au code de la route se multiplient.

 

Comment cela est-il arrivé ?

 

Le vieil homme étant en retard n’a pas hésité à appuyer sur le champignon afin de pouvoir réaliser son vaccin contre le Covid-19. Ce sont les gendarmes du Bas-Rhin qui ont été témoins de son infraction, qui l’ont ensuite sanctionné. Après le retrait de son permis de conduire, cet habitant de Bischoffsheim et son histoire ont fait le tour du net : « Le jeudi 25 février, à 11 heures 40, à Bischoffsheim, sur la route départementale 500, les militaires de la brigade motorisée de Strasbourg ont contrôlé un automobiliste âgé de 88 ans à la vitesse de 191 km/h, retenue 181 km/h au lieu de 110 km/h » indique la gendarmerie du Bas-Rhin sur leur page Facebook.

 

Des excès de vitesse de plus en plus fréquents ?

 

Malgré les confinements et la réduction considérable du trafic, le nombre d’excès de vitesse n’a fait qu’augmenter contrairement aux années précédentes.  Comment cela est-ce possible ? Cela peut être dû justement à la réduction de véhicules sur la route occasionnant une baisse de vigilance de la part des conducteurs.

Pour rappel, un excès de vitesse de 50 km/h équivaut à une perte de 6 points (+ une amende) et une suspension de permis allant jusque 3 ans. Un stage de sensibilisation à la sécurité routière serait plus que nécessaire dans ce cas-là !