Animateurs de stages de récupération de points

 

Tous les stages de sensibilisation, pour les permis à points, sont animés par deux professionnels. Par un animateur expert en sécurité routière et par un psychologue. Les animateurs de stage de récupération de points contribuent au bon fonctionnement de la formation. Ils ont l'obligation de suivre un programme donné par la législation, le but étant de sensibiliser et de changer le comportement du conducteur ayant commis une infraction routière. 

Pour pouvoir être animateur il faut obtenir un agrément. Celui-ci est délivré pour une durée de 5 ans et est valable sur les territoires français.

Animateur expert en sécurité routière

L’animateur expert en sécurité routière possède un titre professionnel d'enseignant de la conduite et de la sécurité routière ou du B.E.P.E.C.A.S.E.R (Brevet pour l'Exercice de la Profession d'Enseignant de la conduite Automobile et de la Sécurité Routière). 

Pour devenir animateur de stage de récupération de points, il devra passer un B.A.F.M (Brevet d'Aptitude à la Formation des Moniteurs). Ce brevet contient deux types d'épreuves, tout d'abord des épreuves écrites réalisées en décembre et ensuite des épreuves orales et pratiques qui se déroulent en mars.

Il peut aussi avoir un B.A.F.C.R.I (Brevet d'Animateur pour la Formation des Conducteurs Responsables d'Infractions). Ce diplôme d'État de niveau 4 n'a été effectué qu'en une seule session en 1992. Lors de celle-ci 153 personnes ont été diplômées à la suite d'épreuves écrites et d'une épreuve orale. Ces candidats devaient déjà être titulaires d'un B.E.P.E.C.A.S.E.R. 

Animateur psychologue

L’animateur psychologue possède une licence et un master de psychologie pour faire usage du titre de psychologue. Il doit avoir effectué un mémoire de recherche et un stage professionnel dans ce métier. Pour qu'il soit considéré comme un psychologue professionnel, il doit obligatoirement être inscrit auprès de l'A.D.E.L.I et à la D.T.D (Délégation Territoriale Départementale). Ainsi il recevra un numéro d'enregistrement pour exercer cette activité. Enfin, il devra être titulaire du permis de conduire et ne plus être en période probatoire.

 

Formation initiale pour être animateur

Pour diriger les stages, les animateurs reçoivent une formation à l'INSERR (Institut National de Sécurité Routière et de Recherches). Elle comprend une partie théorique de 175 heures sur 5 semaines et un stage en entreprise de 56 heures. Le coût de cette formation était de 4 600 euros en 2017. Les candidats ont la possibilité de bénéficier d'une prise en charge partielle ou totale grâce au dispositif CPF (Compte Personnel de Formation).

 

Comment être animateurs de stages agréés ?

Pour être animateur de stages agréés, il faut remplir les conditions suivantes :

Être âgé d'au moins 25 ans. 

Ne pas avoir été condamné à une peine criminelle ou correctionnelle pour l'une des infractions que l'on retrouve dans l'article R. 212-4 du code de la route. Avoir suivi la formation initiale de l'I.N.S.E.R.R. 

L'animateur expert en sécurité routière doit être titulaire du B.A.F.M ou du B.A.F.C.R.I L'animateur psychologue doit être diplômé de psychologie, être enregistré auprès de l'A.D.E.L.I et à la D.T.D pour obtenir un numéro nécessaire à l'exercice de son métier. 

Enfin il devra avoir le permis de conduire et ne plus être en période probatoire. 

 

Une fois ces conditions remplies, il est possible de devenir animateur de stage au sein d'un centre agréé, pour cela il faudra demander un agrément auprès de la Préfecture de votre lieu de résidence. Celui-ci est valable pendant 5 ans (de nombreux animateurs sont recherchés sur toute la France).

Cela ne rentre pas dans les conditions requises, mais un animateur doit avoir plaisir à transmettre ces connaissances (être quelqu'un d'abordable et sympathique donnera un contexte propice à l'échange). Ces points, non indispensables, permettent de rendre la formation agréable pour les stagiaires. L'impact sur l'enseignement donné sera plus important. Il est compréhensible qu'une personne ne soit pas formateur dans l'âme, cela s'apprend avec le temps.

 

À qui sont destinés ces stages de sensibilisation ?

Un stage de sensibilisation est accessible à tout type de conducteur, qu'il soit jeune conducteur en permis probatoire ou conducteur expérimenté. Il est possible de réaliser cette formation volontairement dans le but de récupérer des points sur le permis. Dans certaines situations, le stage peut être rendu obligatoire par la justice (si un permis probatoire réalise une infraction qui lui retire 3 points ou plus). Celui-ci devra aussi effectuer la stage de façon systématique.

Qu'elles sont le contenu de ces formations ?

La durée est de 2 jours consécutifs (14 heures). 

Pour commencer, un tour de table est réalisé pour que tout le monde se présente. Ensuite, des chiffres sur l'insécurité routière sont présentés, le but étant de sensibiliser les stagiaires aux différents risques présents sur la route. 

Les animateurs expliquent comment réaliser une bonne lecture de l'environnement dans lequel on évolue afin d'éviter au maximum une exposition à un accident. Une étude, des différents dispositifs de sécurité présents dans un véhicule, sera effectuée pour montrer l'importance de leur utilisation par exemple, la ceinture de sécurité. Il sera aussi abordé certaines lois physiques liées au véhicule et comment certains facteurs peuvent augmenter les chances d'accident (comme l’importance de la pression des pneus ou leurs états d'usures). La formation n'est pas validée par un examen, une attestation de stage est remise aux participants une fois celle-ci réalisée. 

Dès le lendemain, la récupération des quatre points sera effectif pour ceux qui réalisent le stage dans ce but.

 

Information complémentaire sur les stages de récupération de points

Le coût peut varier entre 130 et 250 euros en fonction du lieu du centre. Plusieurs moyens de paiement sont disponibles. Le délai entre 2 stages donnant lieu à la récupération de points doit être de plus de 1 an et 1 jour. Cette formation est disponible partout en France et il est possible de bénéficier d'une prise en charge financière de la formation (C.P.F). 

On retiendra que les animateurs, qu'ils soient experts en sécurité routière ou psychologue, sont des professionnels qualifiés dans leur métier. Ils ont reçu une formation complémentaire pour être spécialisés dans l'animation de ces stages de sensibilisation. Ils suivent un programme prédéfini par la législation. Toutes ces conditions requises pour être animateur permettent de réaliser des stages de qualité. Cela donne à chaque stagiaire l'opportunité d'évoluer en sécurité sur la route et de rendre le milieu routier plus sûr pour tous.