Vous pouvez effectuer un stage de récupération de points volontaire au sein de centres agrées qui proposent ce type de stages. Vous avez la possibilité d’en faire un lorsque vous perdez des points sur votre permis de conduire. Il y a certaines conditions à respecter afin de pouvoir faire un stage.

 

Il existe plusieurs cas de figures :

 

  • Le stage de récupération de points volontaire
  • Le stage de sensibilisation à la sécurité routière obligatoire (concerne les jeunes conducteurs en permis probatoire)
  • Les stages de sensibilisation à la sécurité routière obligatoire et issus d’une décision de justice (ils ne vous permettent pas de récupérer vos points).

 

Pour pouvoir participer à ces stages, vous devez ne pas avoir participé à un stage dans une période d’un an et un jour avant le début de votre stage. Vous devez également être en possession d’un permis de conduire valide. En ce qui concerne, le stage obligatoire pour les jeunes conducteurs, la réception de la lettre 48N est nécessaire. 

 

D’autres stages peuvent vous être imposés lorsque vous commettez des infractions graves par la justice afin d’alléger votre peine ou le stage s’ajoute justement à votre peine.

 

Le stage volontaire de récupération de points est un stage qui vous permet, comme son nom l’indique, de récupérer vos points de manière volontaire. Il peut vous arriver de commettre certaines infractions et par la suite perdre quelques points sur votre permis. Cela peut aller de la perte d’1 point jusqu’à la perte de 6 points. Il est possible d’attendre la récupération automatique de vos points. Néanmoins, cette récupération se fait au bout de 10 ans si vous commetez une infraction (de classe 1 à 4) en plus de l'infraction ayant provoqué votre perte de points.

 

Une autre option s’offre donc à vous, celle d’effectuer un stage de sensibilisation à la sécurité routière de façon volontaire afin de récupérer vos points plus rapidement. Ce stage se compose de deux journées durant lesquels deux intervenants vous sensibilisent justement à la sécurité routière.

 

Les deux intervenants sont un psychologue et un spécialiste de la sécurité routière titulaire d’un BAFM (Brevet d’Aptitude à la Formation Moniteurs). Ils vous accompagneront tout au long du stage afin de vous donner tous les outils pour comprendre davantage l’importance de la sécurité routière.

 

Le programme d'un stage volontaire de récupération de points

 

Le premier jour :

 

Vous aurez une présentation des données sur la sécurité routière en France. Ensuite une conférence sur les principales causes d’accidents graves. Puis vous effectuerez un questionnaire d’auto-évaluation sur vos connaissances du Code de la route. Enfin, les intervenants vous présenteront des données psychosociologiques à propos des accidents de la route.

 

Le deuxième jour :

 

Les animateurs vous présenteront le module concernant les produits psychoactifs. Ils vous présenteront ensuite un module relatif à la vitesse. Puis vous effectuerez de nouveau un questionnaire d’auto-évaluation, mais cette fois-ci de votre conduite. Les intervenants feront un exposé scientifique dans lequel il vous sera expliqué en profondeur les modules précédents. Enfin, vous vous exprimerez sur votre motivation à adopter un bon style de conduite.

 

A l’issue de cette journée, vous recevrez votre attestation de formation (si vous avez été, bien évidemment, assidu) qui vous servira à récupérer vos points. Et pour les jeunes conducteurs, il vous sera également donné un document qui vous permettra de vous faire rembourser votre amende par le Trésor Public.

 

Pour les stages de récupération de points obligatoire et les stages de sensibilisation à la sécurité routière obligatoire dus à des décisions de justice, vous obligent à assister à ces types de stages pour soi, vous évitez l’annulation de votre permis, soit, vous éviter des sanctions plus lourdes. Le stage de récupération de points est généralement obligatoire avec un délai limite de 4 mois, vous devez l’effectuer avant la fin de ce délai. Les stages de récupération de points obligatoires le sont à partir d’une perte de 3 points en période probatoire. 

 

Quand effectuer un stage permis à points