icone d'information

 

En France tous les permis possèdent un capital initial de 12 points, sauf les jeunes conducteurs qui démarrent avec un permis probatoire et donc possèdent seulement 6 points initialement. La constitution de leur capital points se fait de façon progressive en 2 ou 3 ans. Lorsqu’un conducteur commet une infraction, des points lui sont défalqués (le nombre de points retiré dépend de la gravité de l’infraction). Le conducteur peut toutefois faire un stage volontaire de sensibilisation à mla sécurité routière lui permettant de retrouver 4 points sur le permis de conduire. Quelles sont les conditions pour s’inscrire à ce type de récupération de points

 

Quelles sont les conditions pour s’inscrire à un stage récupération de points de permis de conduire ?


De fait, le stage de récupération de volontaire s’adresse aussi bien aux conducteurs ayant obtenu leur permis depuis longtemps, qu’aux jeunes conducteurs en permis probatoire. Toute personne ayant commis une infraction conduisant à la perte de points sur le permis de conduire (jusqu'à 4 points), peut prétendre au stage de sensibilisation volontaire au permis de conduire.
Cependant il faudra respecter quelques conditions pour y participer : en effet le conducteur doit voir effectivement perdu des points et disposer d'un permis de conduire valide (c'est-à-dire avoir au minimum un point dessus) et enfin les conducteurs pour faire un stage tous les ans une fois par an ils doivent simplement respecter le délai de un an et un jour entre les deux stages de récupération de points (la loi Loppsi 2 du 15 mars 2011)

 

Petit rappel :


La perte de points n'est effective que lorsqu'elle a été prise en compte d'un point de vue administratif. De plus pour qu'un permis de conduire soit valide, il faut qu'il reste au moins un (Si vous avez reçu la lettre recommandée 48SI vous notifiant de l’invalidation du permis, vous ne pouvez plus effectuer de stage de récupération de points de permis)

Si vous ne savez pas combien de points il reste sur votre permis, il est recommandé, soit d'aller sur le site Télépoint.fr, ou bien sur le site FranceConnect.

Ces deux sites Internet vous communiqueront le nombre de points restant sur votre permis de conduire.

Peut-être vous demandez-vous à quel moment dois-je effectuer mon stage de récupération de points; il n'y a pas de moment précis à partir du moment où vous perdez au moins un. Vous pouvez effectuer un stage un conseil cependant n'attendez pas que votre nombre de points soit trop bas pour passer le stage (défini par loi Loppsi 2 de 2011)

 

Qu'est-ce qu'un stage volontaire de récupération de points ?


Tout d'abord, il faut savoir que le stage de récupération de points volontaire ne peut-être passer que dans un centre agréé par la préfecture,c'est-à-dire que celui-ci doit être soumis à des conditions administratives. 

La formation à la sensibilisation code de la route se fait sur deux jours consécutifs, soit 14 heures. Aucun retard, aucune absence n'est toléré durant ce stage. Le programme du stage est déroulé par deux animateurs : un psychologue et un formateur titulaire du BAFM (Brevet d’Aptitude à la Formation de Moniteurs) ils auront pour mission de sensibiliser les stagiaires aux dangers de leur comportement sur la route et de favoriser les échanges et les interactions. Ces deux intervenants sont agréés par le Ministère des Transports.

 

Stage volontaire de récupération de points : de la prévention plutôt que de la répression

Afin de mieux lutter contre la sécurité routière, le ministère des transports à miser sur la prévention, la sensibilisation aux dangers de la route a mis l'accent sur le comportement du conducteur. Depuis maintenant quelques années, les chiffres de la sécurité routière montre que la prévention sont bien plus efficaces que la sanction qu'elle soit pécuniaire ou judiciaire.

Durant le stage, les animateurs mettent l'accent sur le cadre et les enjeux de la sécurité routière sur le comportement au volant et ses conséquences.

C'est pourquoi, les deux journées de stage sont axées sur la mise en situation, les témoignages qui permettent aux conducteurs de réfléchir et d'analyser les cas pratique.

 

Que se passe-t-il à la fin du stage ?

À l'issue du stage, les stagiaires n'ont ni d'épreuve ni de test à passer.

Il récupère au maximum quatre points dès le lendemain de la seconde journée. Ils peuvent aussi se faire rembourser de leur amende forfaitaire. Une attestation de fin de stage leur sera remis ils devront la garder précieusement, car elle est la preuve de leur participation.

 

France Stage Permis pour les stages de récupération de points volontaire près de chez vous

France Stage Permis est un centre de formation agréé ; ils organisent leur stage à côté de chez vous dans des lieux de qualité et de confort afin que vous, stagiaires, vous sentiez bien ! C'est pourquoi France Stage Permis travaille avec de grandes chaînes hôtelières.

De plus des partenariats ont été développés avec de nombreuses autoécoles, établissements plus conventionnels telles que chambre de commerce, chambre d'agriculture, foyers de jeunes travailleurs, etc., des structures louant des espaces de réunion et ce, afin d'être au plus près de vous.

Au total, France Stage Permis compte plus de deux cent cinquante centres de sensibilisation à la sécurité routière (CSSR). Tous ces centres sont agréés en préfecture.

 

Comment trouver un de nos centres agréés ?

Pour trouver un de nos centres agréés, c'est très simple, il vous suffit d'entrer votre code postal et de le valider afin de connaître le centre de sensibilisation le plus proche de chez vous. De plus, vous avez la possibilité de vous inscrire en ligne ou encore par téléphone à l'opérateur de France Stage Permis vous accompagnera dans vos démarches d'enregistrement et vous aidera à trouver la date et le lieu de stage qui vous conviendront le mieux.