Effectuer un stage varie selon votre situation. Si vous êtes en possession d’un permis de conduire mais que vous êtes en période probatoire, vous serez dans l’obligation d’effectuer un stage de sensibilisation à la sécurité routière à partir du moment où vous perdez un total égal ou supérieur à 3 points sur votre permis probatoire. Le stage permis probatoire se fait dans des centres agrées. Vous pourrez le faire après avoir reçu la lettre 48N.

 

Qu’est-ce que la lettre 48N ?

La lettre 48N est une lettre uniquement envoyée aux conducteurs avec un permis probatoire lorsque vous perdez au minimum 3 points. Les personnes titulaires d’un permis probatoire sont toutes les personnes qui ont obtenus leur permis de conduire cette année ou durant les deux années précédentes. Ces personnes appelées « jeunes conducteurs » ont un total de 6 points sur leur permis lors de l’obtention de celui-ci.

 

Selon la formation effectuée, les jeunes conducteurs récuperont chaque année, deux (pour la formation classique) ou trois points (pour la formation en conduite accompagnée) de plus sur leur permis de conduire jusqu’à atteindre le maximum qui est de 12 points. Elle vous oblige à effectuer un stage de récupération de points dans un délai de 4 mois.

Pour pouvoir effectuer un stage de sensibilisation à la sécurité routière, vous devez impérativement avoir reçu cette lettre. Dans le cas où vous ne respectez pas ce délai, vous recevrez des sanctions plus lourdes. Afin de la recevoir, vous devez, en premier lieu, régler votre amende. A l'issue du stage, vous pouvez également vous faire rembourser l'amende

 

Que se passe-t-il lorsque vous la perdez ?

En cas de perte de la lettre 48N, il faut que vous vous mettiez directement en contact avec votre préfecture afin qu’elle puisse vous fournir le duplicata de la lettre 48N et ensuite permettre de vous inscrire à un stage de sensibilisation à la sécurité routière. Vous avez également la possibilité de demander par voie postale, votre Relevé d’Information Intégral (RII) à la préfecture.

 

Si vous avez commis une infraction valant le retrait de 3 points sur votre permis probatoire et que vous n’avez toujours pas reçu la lettre 48N, il est possible qu’elle ait du retard par rapport à votre département, la lettre peut vous arriver même deux ans après avoir commis cette infraction. Vous devez tout de même effectuer un stage de récupération de points obligatoire même en n'étant plus en période probatoire car l’infraction a été commise pendant la période durant laquelle vous étiez en permis probatoire.